Aller au contenu principal
Chien triste devant un bol d'eau

Mon chien ne boit pas : que faire ?

Depuis quelques temps, vous avez l’impression que votre chien ne boit pasQuel que soit son âge et sa race, un chien a besoin de boire une quantité d’eau suffisante pour éviter la déshydratation, entre autres. Quelles peuvent être les raisons pour qu’un chien refuse toute boisson et comment faire pour éviter qu’il ne délaisse sa gamelle ou son bol d’eau ? Quel comportement adopter face à un chien qui ne boit plus ou, au contraire, un chien qui boit trop? Et, à l’inverse, un chien qui boit trop et/ou sans appétit. Nos réponses dans cet article. 

Quelles sont les raisons pour lesquelles mon chien ne boit pas  ?

Quelle est la quantité qu’un chien a besoin de boire par jour ? Les besoins en eau d’un chien en bonne santé et donc sa consommation et quantité de liquide dont son organisme a besoin est fonction du poids de l’animal. La quantité d’eau par jour s’établit entre 50 et 60 ml d'eau par kilogramme. 

Il arrive parfois que donner de l’eau relève d’une mission impossible face à un chien qui ne boit pas depuis plusieurs jours ou bien alors une trop petite quantité. Les raisons de ce refus sont nombreuses, des moins graves – mais qu’il faut tout de même solutionner – aux plus graves. Ce n’est pas parce qu’u chien ne boit pas qu’il n’a pas soif. 

Votre chien peut refuser de s’hydrater tout simplement à cause d’une douleur au niveau des dents, de la mâchoire ou de la gorge par exemple. Il vous faudra donc identifier la source de cette douleur. Pour cela, il est nécessaire de prendre rendez-vous chez le vétérinaire afin qu’il ausculte votre chien. Généralement, un chien qui ressent une douleur au niveau de la gueule peut effectivement refuser de boire et/ou de manger et a tendance à pencher la têtelorsqu’il s’approche de sa gamelle. 

Enfin, il arrive fréquemment que certains animaux perdent la sensation de soif et ne la ressentent plus et n’ont donc pas le besoin de s’hydrater. La perte de sensation de soif est souvent le cas chez le chiens âgés ou les animaux souffrant de certaines maladies ou troubles du comportement. 

Si vous avez procédé à un changement d’alimentation de votre chien en passant du sec (croquettes) à une alimentation humide, il est possible alors que votre compagnon boive moins. Le chien n’a pas les mêmes besoins de s’hydrater avec un aliment contenant de l’eau. À noter que pour inciter votre chien à boire, il est possible de mouiller sa nourriture, notamment ses croquettes. 

 

Enfin, un chien stressé pourra refuser de s’alimenter ou de s’hydrater. Dans ce cas il faut trouver la cause du stress, ce qui peut parfois être long. Un déménagement, l’arrivée d’un autre animal, d’autres animaux, d’un bébé, le fait de ne pas supporter la solitude… autant de pistes à explorer qui pourraient expliquer un état de stress, une trouble du comportement. Le vétérinaire cherchera avec vous à trouver la cause du stress ressentie par votre chien, voire vous recommander un confrère comportementaliste

 

Ces raisons pour lesquelles le chien refuse de boire et auxquelles on ne pense pas toujours

Pensez à vérifier la propreté de l’eau. Celle-ci doit être changée régulièrement dans la journée, fraîche et pas trop froide. L’eau de votre chien sera régulièrement lavée. Nombreuses sont celles qui désormais passent au lave-vaisselle. 

 

La qualité de l’eau du robinet est bonne en France. Le Ministère des Solidarité et de la Santé l’assure dans une synthèse publiée en 2020 : l’eau du robinet est « l’aliment le plus contrôlé en France ». Mais il arrive dans certaines régions que l’eau du robinet ait un goût chloré, un goût de javel. 

Les chiens ont un odorat 40 fois plus puissant que celui de l’homme. Ainsi il peut donc arriver que l’eau du robinet que vous proposez à votre chien ne soit tout simplement pas à son goût. qu’il soit réticent face à son goût chloré. 

Attention au choix de la gamelle qui peut tenir un rôle important dans cette aversion pour la boisson. Certaines gamelles et bols en plastique peuvent avoir une odeur prononcée à laquelle le chien sera sensible. 

 

Autre raison pour laquelle votre chien ne boit pas : la peur du récipient en lui-même. Certaines gamelles font du bruit lorsque se déplacent au sol ou se heurtent à un obstacle, ce qui peut arriver lorsque le chien lape plus ou moins « fortement ». La solution est de choisir une gamelle antidérapante ou bien une assez lourde pour rester en place. Tout va dépendre bien entendu de la taille de l’animal.  

La température extérieure influe sur la prise de boisson notamment lors de fortes chaleurs et/ou de canicule. Soyez particulièrement vigilant quant à la consommation d’eau de votre chien dans ces périodes-là, tout au long de la journée. De même, un chien qui se dépense, un chien actif, sportif aura davantage besoin de boire qu’un chien sédentaire

Lorsque vous vous déplacez avec votre chien, ayez en permanence de l’eau avec vous. Il existe des gamelles de voyage, des gamelles pliables bien pratiques.

L’eau : un élément indispensable à la vie 

Comme pour tout autre être humain, l’eau est un élément indispensable à la bonne santé de votre compagnon. Un chien souffrant de déshydratation pourra rapidement développer une infection urinaire, des calculs rénaux ou des problèmes de peaux ou de poils par exemple. Une déshydratation qui n’est pas prise en charge à temps peut laisser des séquelles irréversibles par la suite. Chez les chiots, la déshydratation peut être très rapidement fatale

Enfin, le refus de boire peut être le symptôme d’une maladie sous-jacente ou déclarée : maladie rénale, leptospirose, maladie de Carrée… et bien d’autres car ce symptôme n’est pas spécifique à une maladie particulière. 

Vous avez le moindre doute ? Prenez rapidement rendez-vous avec votre vétérinaire afin que votre compagnon reçoivent les soins adaptés.

Comment savoir si mon chien est déshydraté ? 

Un halètement continu, des urines foncées, des babines sèches… sont autant de signes de déshydratation chez le chien. 

Comme chez les humains, on peut vérifier l’état de déshydratation en procédant au test du pli de la peau pour en vérifier l’elasticité. En pinçant par exemple la peau du dos de l’animal, celle-ci doit reprendre sa place initiale au bout de 2 secondes environ. Mais ne vous fiez pas non plus à 100 % à ce test et dans tous les cas le plus sage est de prendre rapidement rendez-vous chez votre vétérinaire. 

Le temps de le conduire, il faut lui faire boire des petites quantités d’eau. Pour cela, utilisez une seringue. C’est la chose à avoir dans la trousse de soin de votre chien. Si votre chien vomit, faites-lui lécher des glaçons.  

Comment inciter mon chien à boire ?  

Les conseils sont nombreux pour donner à son chien l’envie de boire et s’assurer qu’il s’hydrate au mieux. Voici quelques astuces : 

  • Changez le récipient et optez pour une gamelle en inox ou céramique par exemple. En effet, un récipient ou bol en plastique a la réputation de donner un goût désagréable à l’eau.
  • Offrez de l’eau de source en bouteille si le goût chloré déplait à votre animal. Plus contraignant mais moins onéreux : vous pouvez également essayer de laisser décanter l’eau du robinet 24h avant de la servir. En effet, le chlore étant assez volatile, il s'évapore assez rapidement et finit par disparaître.  
  • Disposez des points d’eau propre et fraîche à différents endroits de votre maison comme on le fait pour le chat. Le chat est en effet réputé pour être un petit buveur. 
  • Installez une fontaine à eau, cela peut être une bonne solution au problème. Plusieurs modèles sont disponibles dans les magasins spécialisés pour animaux de compagnie ou les sites de vente en ligne. 
  • Mettez en place un système de récompenses afin de donner envie à votre compagnon de boire. Vous pouvez également tenter de disposer des friandises à proximité de son point d’eau. 
  • Les chiens comme les autres animaux doivent éviter de boire autre chose que de l’eau : alcool bien entendu, café, thé qui sont toxiques pour le chien. Évitez également tout ce qui est sirop, eau aromatisée, etc. 
  • L’eau est vraiment la seule boisson dont le chien a besoin. Même si petit il buvait du lait. Comme les chats, les chiens peuvent ne plus le digérer devenir intolérants au lactose. Une fois sevrés, chiens et chats peuvent tout à fait se passer de boire du lait. 
  • En revanche, vous pouvez lui proposer de l’eau sous différentes formes notamment via des aliments humides ou riches en eau : pastèque (épépinée), courgette cuite, glaçons, eau gélifiée. Vous pouvez changer sa nourriture en passant à une alimentation humide (pâtée)
  • Mélangez quelques gouttes de bouillon sans sel à l’eau de votre animal. 

À l’inverse, que faire si mon chien boit beaucoup et ne veut plus manger ?

 

Votre chien boit beaucoup , n’a plus d’appétit et ne veut plus manger ? Tout comme le fait de ne pas boire, le refus de nourriture est également une situation inhabituelle qui nécessite de consulter votre vétérinaire rapidement. 

En effet, il est primordial de signaler tout changement de comportement alimentaire afin d’identifier la cause et la traiter au plus vite pour éviter que la situation ne se dégrade. 

Là aussi, il faudra s’assurer de la qualité de la nourriture, son appétence…

Le fait de boire beaucoup et d’uriner plus souvent que la normale est un signe classique de polydipsie ou de polyurie souvent provoquée par des maladies telles que le diabètel’insuffisance rénale ou l'hypercorticisme, maladie due à la présence d’un un adénome (tumeur bénigne) de l'hypophyse. 

Alors si vous avez le sentiment que votre chiot boit beaucoup d’eau et délaisse ses croquettes, ne réfléchissez pas plus longtemps et laissez un professionnel faire un diagnostic adapté. 

 

 

Pour savoir si votre chien boit assez, observez son comportement et les quantités d’eau absorbées au cours d’une journée. Si celles-ci vous sembles inférieures à la moyenne ou si votre chien semble bouder son eau, ne lésinez pas sur les astuces pour lui redonner l’envie de boire. En cas d'échec, consultez sans attendre votre vétérinaire afin d’identifier la source de ce refus et écarter toute maladie ou risque.