Aller au contenu principal
Protéger son chien du chaud

Comment bien protéger son chien de la chaleur ?

Les chiens craignent le coup de chaleur en été, au même titre que les enfants par exemple. Quelques conseils pour les protéger et les premiers gestes en cas d’urgence.

Quand les chiens craignent-ils le coup de chaleur ?

Plus que le soleil, c’est la chaleur qui est dangereuse pour votre chien. Le chien a la particularité de ne pas transpirer, à l’exception de quelques endroits au niveau des coussinets, sous les pattes.

N’ayant pas les glandes sudoripares qui contribuent à notre régulation thermique, c’est en haletant que votre chien évacue la température de son corps. Il produit ainsi une forte ventilation et régule sa température.

Quand il tire la langue, c’est que tout fonctionne bien !

Lorsque la température extérieure dépasse 35°, le halètement ne suffit plus et le chien risque le coup de chaleur.

Que faire dans des conditions de chaleur élevée ?

Ces mesures de précaution doivent être observées bien entendu en cas de forte chaleur, mais à titre de prévention avant que la chaleur ne devienne trop importante :

  • votre chien doit rester à l’ombre le plus souvent possible avec une gamelle remplie d’eau fraîche à disposition ;
  • mouillez-le régulièrement à l’aide d’un linge ou donnez-lui un bain frais ;
  • promenez-le et jouez avec lui aux heures les plus fraîches de la journée (le matin et le soir) ;
  • donnez-lui à boire tous les quarts d’heure en promenade ;
  • ne le laissez jamais seul dans une voiture : à l’intérieur, la température peut être de 20° plus élevée que dehors, même si vous êtes garé à l’ombre et même si vous laissez une vitre entre-ouverte ;
  • ne muselez pas votre chien car vous l’empêcheriez d’haleter, ce qui est pour lui la seule façon de se protéger de la chaleur. En effet, souvenez-vous, il ne transpire pas.

Quels sont les signes reconnaissables d’un coup de chaleur ?

Avant que le chien ne soit atteint par le « coup de chaleur », il présente des signes de lutte contre la chaleur, qui doivent déjà vous alerter : halètements de plus en plus forts, abattement général…

Les signes suivants sont ceux qui apparaissent lorsque votre chien est atteint par le « coup de chaleur » :

  • votre chien bave, ce qui accélère sa déshydratation, il s’essouffle vite, a l’air inquiet et fatigué ;
  • son rythme cardiaque s’élève ;
  • ses extrémités sont chaudes, sa langue est enflée ;
  • ses muqueuses passent du rouge sombre au bleu ;
  • ses yeux sont injectés de sang ;
  • des convulsions peuvent apparaître.

Traitement du coup de chaleur

Dès l’apparition de ces signes il faut très vite faire chuter la température du chien sous peine de la mettre dans une situation critique.

  • en le mouillant totalement ;
  • en le rentrant dans un endroit frais et aéré ;
  • en appliquant sur sa tête une bouillotte d'eau glacée ou des glaçons ;
  • en le faisant boire de petites quantités d’eau fraîche ;
  • prenez sa température pour donner cette indication à votre vétérinaire ;
  • ne tentez pas de le faire manger.

En parallèle de vos efforts pour améliorer la situation de votre chien, de toute façon, contactez votre  vétérinaire ou le plus proche si vous êtes en vacances, car un coup de chaleur peut parfois être mortel.