Aller au contenu principal
L’infection urinaire chez le chien

L’infection urinaire chez le chien

Les infections urinaires peuvent avoir des origines diverses et toucher aussi les chiens, même si elles sont plus fréquentes chez les chats. Il est possible de repérer les signes et de participer à la prévention.

Qu’est-ce qu’une infection urinaire

Une infection urinaire est due à une infestation de la paroi de la vessie par des bactéries. Ces bactéries peuvent avoir plusieurs provenances :

  • Le système digestif ;
  • La peau.

Les bactéries colonisent la vessie en remontant par l’urètre. Certains chiens peuvent être plus prédisposés que d’autres aux infections urinaires pour les raisons suivantes :

  • Les femelles qui ont un urètre plus court que les mâles. Elles ne disposent pas de prostate non plus, qui a un rôle anti bactérien chez le mâle.
  • Les chiens qui urinent peu et qui ont donc des urines plus concentrées ;
  • Les chiens en surpoids important, voire obèses ;
  • Les chiens ayant des calculs rénaux, des tumeurs vésicales…
  • Les chiennes victimes de vaginites.

Les signes visibles d’une infection urinaire

Avant que votre vétérinaire puisse diagnostiquer une infection urinaire, vous pourrez constater un certain nombre de signes chez vous. En général ce sont les suivants :

  • Votre chien urine plus fréquemment que d’ordinaire ;
  • Vous constatez la présence de sang dans les urines de votre chien ;
  • Votre chien urine aussi souvent que d’habitude mais en plus petites quantités ;
  • Votre chien manifeste de la douleur lorsqu’il urine ;
  • Votre chien se met à uriner à des endroits inappropriés ;
  • Votre chien se lèche très souvent les parties génitales.

Diagnostic de l’infection urinaire

Si vous constatez un ou plusieurs de ces symptômes, il est important que vous en parliez à votre vétérinaire. L’infection urinaire n’en est peut-être pas à l’origine mais dans le doute il vaut mieux faire examiner le chien.

Plusieurs examens permettront au vétérinaire d’établir son diagnostic et de préconiser un traitement :

  • Une analyse d’urine pour détecter la présence des bactéries et de cristaux ;
  • Une radiographie et une échographie pour repérer la présence de calculs ou de tumeurs ;
  • Une culture bactérienne pour déterminer le type de la bactérie en cause et pouvoir prescrire l’antibiotique le plus pertinent.

Traitement de l’infection urinaire

Le traitement va consister essentiellement en trois points :

  • Administration d’antibiotiques et d’antidouleurs si le chien montre des signes de souffrance ;
  • Un régime alimentaire particulier ;
  • Une incitation à faire boire le chien pour favoriser sa fonction urinaire et l’évacuation des bactéries.

En effet la performance du traitement est meilleure lorsque le chien se remet à uriner normalement.

Les mesures de prévention

Afin d’éviter le plus possible les infections urinaires, la principale mesure est de veiller à ce qu’il boive beaucoup d’eau. Pour cela, si votre chien n’est pas un grand buveur, il existe quelques astuces pour qu’il boive davantage :

  • Veillez à ce qu’il ait de l’eau fraîche en permanence ;
  • Ajoutez un peu d’eau à ses croquettes ;
  • Choisissez de la pâtée en boîte plutôt que des croquettes qui contiennent moins d’eau ;
  • Ajoutez un peu de bouillon à son eau ;
  • Utilisez une fontaine à eau. L’eau courante est parfois mieux appréciée.