Aller au contenu principal
Commet prendre le train et voyager avec son chien ?

Prendre le train avec son chien

Vous projetez de prendre le train avec votre chien ? Pensez à bien préparer votre voyage ! Tout d’abord, bien sûr, pour le confort de votre fidèle compagnon. Mais aussi parce que les voyages en train avec un chien ou tout autre animal de compagnie répondent à des règles et obligations précises. Voici tout ce que vous devez savoir pour voyager sans problème avec votre chien. 

Prendre le train avec son chien : mode d'emploi 

Les conditions de transport des chiens dans le train dépendent de leur poids. Il existe deux catégories définies : 

  • Les petits chiens de moins de 6 kg. Ceux-ci doivent voyager dans un sac ou un panier placés sur vos genoux ou à vos pieds. 
  • Les chiens de plus de 6 kg doivent être muselés et attachés tout le long du trajet

Pour ce qui est du port de la muselière et de la tenue en laisse, les contrôleurs font souvent preuve de tolérance dès lors que le l’animal est calme et ne gêne personne. 

De même, on a rarement vu un contrôleur sortir son mètre ruban pour mesurer la taille du sac ou du panier dans lequel doit être mis un petit chien et dont les dimensions précisées par le règlement de la compagnie ferroviaire française sont de : 45 cm x 30 cm x 25 cm maximum.

Si votre compagnon peut voyager au sol, il faut reconnaître que cela n’est pas toujours très confortable. Ni pour lui ni pour vous ! Surtout s’il s’agit d’un grand chien ou d’un chien géant. Le mieux est de pouvoir réserver, lorsque cela est possible, une place solo, et sans vis-à-vis

Votre chien ou n’importe quel autre animal de compagnie qui voyage à vos côtés et reste sous votre responsabilité tout au long du trajet

Pensez à prendre avec vous par précaution, car on peut vous le demander : 

  • le certificat d’identification de votre chien, 
  • son passeport européen ou carnet de santé à jour. 
  • Pour un chien de deuxième catégorie, les documents obligatoires parmi lesquels : le permis de détention, l’attestation d’assurance responsabilité civile, celle de vaccination contre la rage

Au bon vouloir des passagers  

Tout chien qui voyage ne pas créer de nuisance, importuner ou déranger les autres voyageurs. Même s’il est le sage, un passager qui viendrait à se plaindre ou qui serait selon lui incommodé par sa présence pourrait obliger le maître et son animal à changer de compartiment, voire à voyager sur une plateforme entre deux wagons ! Cela se produit très rarement mais personne n’est à l’abri d’un « anti-chien » ! « Les chiens, chats et autres animaux domestiques (hamsters, cochons d’inde, etc.) sont admis à condition d’avoir l’accord des autres voyageurs », précise ainsi le règlement de la SNCF. 

En cas de problème sur un train, la SNCF indique que « seuls les chiens guide d'aveugles ou d'assistance sont acceptés à bord des cars de  substitution. Aucun autre animal ne pourra être admis. » Un véritable problème pour les maîtres concernés si cela doit arriver !

Combien coûte de voyager avec son chien en train ? 

Depuis le 23 juin 2022, la SNCF a revu ses tarifs. Voyager avec son chien ou tout autre animal de compagnie domestique, chat ou un des NAC (nouveaux animaux de compagnie), il vous en coûte 7 € . C’est donc un prix unique qui est fixé, quelle que soit la taille de l’animal et la distance parcourue.

Ce tarif unique s’applique dans : 

  • Les TGV inOui,
  • Les intercités,
  • Les TER.

Étrangement, dans les trains Ouigo, les « TGV low-cost » en quelque sorte, le prix du billet est passé de 15 à 10 €, mais reste donc plus cher qu’un TGV « classique » ! 

La SNCF justifie cela par le fait que le prix du billet pour un voyageur est moins élevé sur ce genre de train et qu’à côté de cela, il y a des services payants qui viennent s’ajouter, comme pour les bagages et donc le fait de voyager avec un chien. 

Attention malgré tout aux changements lors de votre voyage. Le tarif unique de 7 €  est valable seulement pour un trajet sans changement de train. 

Donc si pour votre parcours vous devez effectuer un changement et prendre un second train, il vous faudra régler deux billets, soit 14 euros pour voyager avec votre animal de compagnie !

Pour votre propre billet, faites en sorte de vous y prendre suffisamment à l’avancepour le réserver. La plupart du temps les billets les moins chers sont vendus plusieurs mois à l’avance. Et plus vous vous rapprochez de votre date de départ, plus les prix augmentent. 

À noter que la SNCF a également dématérialisé les billets de train pour animaux de compagnie, ce qui n’était pas le cas auparavant. Un maître pouvait en effet réserver en ligne son propre billet, mais pas celui de son compagnon ! C’est désormais chose possible, ce qui simplifie grandement la préparation d’un voyage avec son chien. 

Sur le site SNCF Connect ou sur l'application, après avoir choisi votre trajet et complété votre profil de voyageur, cliquez sur « Ajouter Voyageurs, animaux, vélos », puis « Ajouter un animal de compagnie ». Vous avez le choix entre « Petit animal dans un contenant » et « Chien tenu en laisse et muselé » dans la liste déroulante. 

Vous pouvez également réserver sur un site en ligne proposant des prix intéressants. C’est le cas, par exemple, de Trainline, un guichet unique pour les voyages en train et en autocar. 

 

Quels sont les chiens qui peuvent voyager gratuitement en train ?  

Les chiens guides d’aveugle ou d’assistance, c’est-à-dire les chiens de personnes souffrant d’un handicap moteur ou sensoriel, voyagent voyager gratuitement en train. 

Les personnes handicapées civiles détentrices d’une carte mentionnant un taux d’invalidité d’au moins 80 %, et ce quel que soit leur handicap n’ont plus besoin de nos jours comme cela était le cas auparavant de réserver de billet (titre de transport « chien guide gratuit »). 

Tout document justifiant de l’éducation de chien-guide ou d’accompagnement peut être présenté, indique le règlement de la SNCF.

 

Tous les animaux domestiques sont-ils autorisés à prendre le train ?

Les chiens, les chats et les autres animaux domestiques (hamsters, cochons d’inde, etc.) sont admis à condition d’avoir l’accord des autres voyageurs.

Toutefois, les chiens catégorisés de première catégorie tels que définis par la loi de janvier 1999 sur les chiens dits dangereux sont interdits dans les trains. 

 

Comment assurer le confort et le bien-être de votre chien lors d'un voyage en train ?  

Votre chien souffre-t-il du mal des transport ? Si tel est le cas, demandez conseil à votre vétérinaire. il existe des traitements efficaces.

Si votre chien est nerveux, stressé dès lors qu’il découvre quelque chose qu’il ne connaît pas - et ce peut être le cas avec son premier voyage en train -, demandez là aussi conseils. Votre vétérinaire pourra vous recommander un calmant adapté au chien. 

Si vous le pouvez, faites en sorte que votre chien se dépense avant de voyager, histoire de… le « fatiguer » !

Prenez un pull ou autre vêtement voire une petite serviette où il pourra se poser confortablement. Il existe des coussin de voyage pour chien. Vous aurez certainement aussi avec vous un de ses jouets préférés également !

Pensez à prendre de l’eau fraîche afin que votre chien se désaltère s’il en a besoin. Une gamelle pliable ou une gamelle de voyage comme on en trouve dans le commerce est pratique lors des déplacements. 

Si le train marque un arrêt et que la durée vous le permet, profitez-en pour que votre chien puisse se dégourdir les pattes. Ayez toujours avec vous des sacs afin de ramasser les déjections

Attention lors de la descente du train au risque de chute, les marches n’étant pas adaptées à tous les chiens. 

Tenez bien votre chien en laisse dans l’enceinte de la gare où beaucoup de monde se croise. Si vous avez un petit chien, prenez-le dans vos bras ou placez-le dans son sac ou caisse de transport le cas échéant. 

Des règles différentes dans le reste de l’Europe pour voyager avec votre chien

En cas de contrôle, tant que vous restez en France, vous n’aurez pas d’autre document à produire pour votre chien que son billet de train. 

Mais si vous passez la frontière, vous devrez à la fois justifier de son identification et du fait qu’il est bien vacciné contre la rage : ne voyagez pas sans son passeport européen ni son carnet de santé à jour ! 

Dans tous les cas, est impératif de se renseigner avant votre départ, car certains pays européens pratiquent une politique différente

À bord du train Thalys, les petits chiens et animaux domestiques pesant moins de 6kg peuvent voyager gratuitement, placés dans un sac ou panier. 

Les autres doivent être muselés et tenus en laisse. Vous devrez vous acquitter d’un billet forfaitaire de 30 €. Les chiens dits dangereux ne sont pas quant à eux admis. 

À bord de l’Eurostar, à l'exception des chiens guides d’aveugle et d'assistance, les animaux de compagnie ne sont pas acceptés. L’alternative est alors de voyager avec les ferries Eurotunnel et transmanche. 

Autre exemple que donne la SNCF sur son site, celui des TGV inOui France-Espagne. Les petits animaux domestiques y sont acceptés dès lors leur poids n'excède pas 10 kg. Ils doivent voyager dans une cage (45 x 30  x25 cm maximum), munie d’un dispositif permettant de contenir et d’évacuer les résidus. Leurs billets coûtent 7 €. Un chien ne correspondant pas à ces dimensions peut voyager sans cage, tenu en laisse et muselé. Son billet coûte alors 20 €. Un seul animal est permis par voyageur.

 

Prendre le train avec son chien n’est pas un parcours du combattant ! Il faut simplement se renseigner à l’avance sur le règlement de la compagnie que vous emprunterez pour votre voyage afin de respecter les obligations. A noter que les règles qui s’appliquent à bord des trains sont également valables dans l’enceinte des gares