Aller au contenu principal
chien train

Peut-on m'interdire de prendre le train avec mon chien ?

Vous projetez de partir sur les rails cet été, et ne concevez pas profiter des vacances sans votre chien ? Pensez à bien préparer votre périple ! D’abord, bien sûr, pour le confort de votre fidèle compagnon, mais surtout parce que les règles sont très strictes et que tout n’est pas possible.

Tous les chiens ne sont pas autorisés à prendre le train

La première règle à connaître avant de réserver vos billets concerne la catégorie de votre chien. Non seulement la SNCF refuse de transporter les chiens de première catégorie mais, plus surprenant, vous ne pourrez pas non plus embarquer avec un chien de deuxième catégorie, même muselé.

Les autres catégories de chiens sont autorisées à bord selon certaines conditions : un chien de moins de 6 kg voyagera en sac fermé ou en caisse de transport, comme un chat. Passé ce poids, votre compagnon devra porter une muselière et être tenu en laisse. Et ne comptez pas emmener toute une meute avec vous : un passager ne peut voyager avec plus de deux animaux de compagnie, même de tous petits...

Le chien n’est pas un passager comme les autres

Avant de monter à bord, n’oubliez pas de vous acquitter d’un titre de transport pour votre animal et de le composter avant de monter à bord, et rappelez-vous que ce billet ne l’autorise pas à occuper une place : il doit voyager à vos pieds ou sur vos genoux (les tarifs varient selon son poids et le type de train que vous empruntez).

Sachez enfin que votre compagnon à quatre pattes n’est que « toléré » dans le train : s’il incommode un autre passager (aboiements, odeur…), ou que ce dernier présente une phobie ou une allergie, le contrôleur pourra vous demander de changer de wagon ou de compartiment, voire de vous installer entre deux rames pour toute la durée du voyage.

Des règles diffèrentes dans le reste de l’Europe

En cas de contrôle, tant que vous restez en France, vous n’aurez pas d’autre document à produire pour votre chien que son billet de train. Mais si vous passez la frontière, vous devrez à la fois justifier de son identité et du fait qu’il est bien vacciné contre la rage : ne voyagez pas sans son passeport européen ni son carnet de santé !

Sachez enfin que les chiens sont formellement interdits dans l’Eurostar (liaisons France - Belgique - Angleterre), à l’exception notable des chiens guides d’aveugles et chiens d’assistance, qui bénéficient plus généralement d’un régime de faveur bien compréhensible : ils sont en effet acceptés sans condition dans les trains et voyagent gratuitement.

Plus d’informations sur le site de la SNCF.