Aller au contenu principal
Chat se lèche la patte

Pourquoi mon chat bave-t-il ?

Vous trouvez que votre chat bave plus qu’il ne devrait ? Habituellement, le chat contrairement au chien n’est pas censé baver autant que ce dernier. Le ptyalisme chez le chat, autre nom de l’hypersalivation, peut être causé par diverses raisons ou affections que nous allons aborder dans cet article. Que faire en cas de salivation démesurée ? Vous trouverez ici les clefs pour comprendre d’où vient le problème et soigner cette sécrétion excessive de bave.

Comment reconnaitre un chat qui bave ?

L’hypersalivation chez le chat se manifeste tout simplement par un excès de salive au niveau de la bouche de l’animal. Les raisons peuvent être bénignes, mais peuvent aussi être provoquées par une pathologie. Chez le chat, les symptômes classiques du ptyalisme sont facilement reconnaissables : la salive produite par le félin n’est pas évacuée comme elle le devrait et coule sous forme de mousse ou de liquide, qui peut être tantôt gluant, tantôt fluide ou transparent. Il est bien sûr important d’observer la couleur et la texture du fluide pour s’assurer qu’il n’y a ni sang, ni pus et guider au mieux votre vétérinaire dans son diagnostic, si nécessaire.

Quelles sont les raisons d'une hypersalivation ?

Quelles maladies font baver le chat ? Quelles peuvent être les autres raisons d’une trop grande production de salive ? Les causes peuvent être diverses et variées. Découvrez ci-dessous les raisons qui peuvent expliquer ce problème :

La cause émotionnelle

Un trop grand stress, une situation inhabituelle ou même une trop grande joie et votre chat se met à baver plus que de raison ? C’est tout à fait possible ! En effet, certains états émotionnels peuvent être difficiles à gérer pour votre félin et sa manière d’évacuer ce trop-plein sera de saliver davantage. Certains chats ronronnent et bavent en dormant, ou peuvent saliver en excès lorsqu’ils sont câlinés : c’est le signe qu’ils sont heureux ! Ce symptôme est souvent bref et ponctuel, mais surtout… il est en règle générale sans danger et plutôt bon signe !

Les problèmes dentaires

S’il salive beaucoup, il est possible que votre animal soit sujet à une douleur buccale ou une gêne au niveau des dents ou des gencives : une infection dentaire, une gingivite, la présence d’un corps étranger ou tout autre contact buccal douloureux peuvent alors expliquer cette hypersalivation. 

L’intoxication

La production de bave peut aussi résulter d’une intoxication. Dans ce cas précis, les causes sont multiples : elle peut survenir suite à l’ingestion de produits toxiques comme les produits ménagers, ou certains médicaments, ou faire partie des effets indésirables de certains traitements vétérinaires. Enfin, certaines plantes, venins ou insectes peuvent également expliquer cette réaction. Méfiez-vous particulièrement des chenilles processionnaires, un vrai fléau pour les chiens et les chats. Tout contact (buccal, cutané, oculaire ou respiratoire) provoque une forte irritation et si  elles sont léchées ou avalées, cela peut conduire à une inflammation de la langue, voire une nécrose. Soyez donc vigilants.

Une pathologie

Malheureusement, il arrive parfois que la salivation inhabituelle soit due à certaines maladies, abcès, ulcère ou autre. On peut citer notamment l’encéphalose hépatique, une maladie du système nerveux provoquée par un foie dysfonctionnel. Dans ce cas-là, la salive est produite à cause des nausées.  

Une gêne

Certains chats, après avoir senti une odeur ou avalé un aliment désagréable, se mettent à baver. C’est simplement une manière de rejeter la substance en question, pour s’en débarrasser. Rien d’inquiétant donc.

Que faire si mon chat bave beaucoup ?

Pour commencer, si votre chat salive de “plaisir” ou d’émotion, pas de panique : c’est sans danger. Laissez-le exprimer son bonheur comme il l’entend. S’il s’agit de stress ou d’anxiété, vous pouvez vous tourner vers les produits anti-stress pour félins comme les phéromones naturelles. En revanche, si votre animal présente les symptômes d’un chat empoisonné, en plus du ptyalisme, il est important de contacter un vétérinaire immédiatement. Observez donc si votre chat est pris de vomissements, tremblements, d’une toux ou autres signes de l’intoxication. N’hésitez pas à joindre le centre anti-poison pour avoir des conseils rapidement. Essayer de savoir ce qui a été ingéré, quelle quantité et quand, afin de guider au mieux le médecin.

Dans tous les cas, il est important de ne pas essayer de le faire vomir au risque de provoquer des lésions, ni de le faire boire.

 

Vous avez maintenant les réponses sur le pourquoi d’une salivation inhabituelle et abondante, n’hésitez en aucun cas à vous rendre chez un vétérinaire si vous avez le moindre doute. Il sera effectivement plus à même de comprendre les causes et de trouver des solutions à ce problème.