Aller au contenu principal
Le muguet

Le muguet

Cette petite plante vivace (Convallaria Majalis) qui pousse dans nos sous-bois au printemps et que nous offrons traditionnellement le 1er mai, s’avère moins innocente qu’elle n’y paraît…

En effet ce porte-bonheur de la famille des Liliacées, s’avère être toxique pour nos animaux de compagnie : les chiens, les chats et les NAC (Nouveaux Animaux de Compagnies) sont les plus exposés.

Les intoxications au muguet de nos animaux domestiques se font généralement suite à des mâchonnements ou une ingestion directe de la plante. Que le muguet soit ingéré frais ou sec, qu’il s’agisse des racines (appelé rhizomes), des feuilles, des fleurs en grappes de clochettes très odorantes, ou des fruits sous forme de boules rouges qui se développent en été, toutes les parties de cette plante sont potentiellement toxiques.

Mon animal vient d’ingérer du muguet, peut-il être intoxiqué ?

Le muguet renferme plusieurs types de toxines. L’une d’entre elle, par exemple, la convallatoxine va avoir une action sur le cœur.

La dose toxique est à ce jour inconnue. Si la quantité ingérée est massive (ce qui est rare), une mort subite est possible.

Les symptômes surviennent entre 1 heure et 4 heures suivant l’ingestion. Ils sont principalement digestifs dans un premier temps (vomissements, diarrhée, douleur abdominale, baisse d’appétit).

Les troubles cardiaques sont plus tardifs : le muguet a pour effet de ralentir la fréquence cardiaque ainsi que de perturber son rythme.

D’autres symptômes, tels qu’une incoordination des membres ou des convulsions, peuvent se mêler au tableau de signes d’intoxication.

Le décès peut survenir entre 12 et 36 heures après l’ingestion.

Que faire si mon animal a ingéré du muguet ?

Il n’existe pas d’antidote pour cette intoxication. Il convient donc, en cas d‘ingestion de muguet, de vous rendre très rapidement chez votre vétérinaire. Il saura mettre en place le protocole adéquat (traitement éliminatoire et symptomatologique). Plus vite votre animal sera pris en charge, meilleur sera le pronostic !

Nos Recommandations

Les animaux ont parfois des comportements atypiques menant à l’ingestion de plantes incongrues et potentiellement toxiques comme le muguet. Ces comportements surviennent souvent, soit pour tuer l’ennui soit par ce que votre animal présente un inconfort digestif (boules de poils, parasites internes…).

Qu’il s’agisse de votre chat ou de votre chien, assurez-vous que votre animal dispose de suffisamment de distraction durant votre absence afin d’éviter les ingestions accidentelles de ce type.

Pour votre chat par exemple, laissez à disposition des végétaux non toxiques tels que l’herbe à chats (jeunes pousses de graminées), afin de lui permettre d’assouvir son besoin instinctif de se faire vomir.

Pour conclure, afin que vos brins de chance ne finissent pas dans l’estomac de votre chat ou de votre chien, assurez-vous que le muguet reste hors de portée de votre animal.

Remarque : une plante très semblable au muguet appelée Faux muguet ou Sceau de Salomon (Polygonatum spp.) possède, globalement, les mêmes propriétés toxiques que le muguet. Nous observerons la même vigilance pour celle-ci.