Aller au contenu principal
Les plantes toxiques pour le chat

Les plantes toxiques pour le chat

Que ce soit chez vous ou dans votre jardin vous vivez entouré de plantes plus ou moins exotiques qui, parfois, peuvent avoir des effets dangereux sur la santé de votre chat.

Les plantes, un problème pour les chats ?

Un chat peut être intoxiqué seulement s’il en a ingéré en grande quantité, ce qui est heureusement assez rare. D’autant que le chat est plutôt prudent et qu’il sera vite rebuté par un goût, une amertume, une astringence qui lui déplaira.

Malgré tout, autant prendre des précautions en évitant certaines plantes, et en connaissant les noms de celles que vous possédez, pour en faire part à un vétérinaire en cas de problème.

Les plantes d’intérieur toxiques pour votre chat et leurs effets

  • Aloès : diarrhée hémorragique ;
  • Amaryllis : troubles neurologiques ;
  • Arum : œdèmes, troubles digestifs, coma ;
  • Caladium : irritation de la peau et des muqueuses ;
  • Chlorophytum : atteinte rénale ;
  • Croton : symptômes digestifs après l'absorption de graines ;
  • Dieffenbachia : œdème buccal, risque d'asphyxie ou de cécité, atteinte rénale, troubles digestifs...
  • Euphorbia pulchernina ou Euphorbia poinsettia (ou étoile de Noël), Euphorbia marginata : troubles cutanés, buccaux ou oculaires du fait de leur sève irritante ;
  • Ficus : troubles digestifs ;
  • Philodendron : troubles rénaux (Les troubles urinaires du chat) et digestifs ;
  • Poinctana ou Mimosa du Japon : troubles digestifs, tachycardie, convulsions ;
  • Seriman ou Monstera deliciosa : œdèmes et des dermites ;
  • Yucca : hypersalivation, paralysie.

Les plantes d’extérieur toxiques pour votre chat et leurs effets

  • Amandier : troubles respiratoires et convulsions ;
  • Azalée : salivation, faiblesse ;
  • Buis : troubles digestifs et neurologiques ;
  • Chelidoine : troubles neurologiques ;
  • Ciguë : excitation puis apathie, troubles respiratoires ;
  • Colchique ;
  • Cytise : troubles respiratoires et neurologiques ;
  • Datura : troubles digestifs et neurologiques ;
  • Digitale : troubles cardiaques ;
  • Eucalyptus : troubles digestifs ;
  • Fougère : diarrhée hémorragique ;
  • Genèvrier : irritations des muqueuses et troubles digestifs ;
  • Ginkgo biloba ;
  • Hellebores : troubles digestifs ;
  • Hortensia : asphyxie ;
  • If : troubles digestifs et neurologiques ;
  • Iris : troubles neurologiques ;
  • Jonquille : troubles digestifs ;
  • Lauriers : troubles cardiaques ;
  • Lys ;
  • Muguet : troubles digestifs et cardiaques ;
  • Thuya : gastro entérite, atteinte du foie et des reins ;

Ces listes ne sont bien entendu pas exhaustives.

Comment réagir en cas d’intoxication supposée de votre chat

Voici quelques conseils de comportement en cas d’intoxication par les plantes notamment :

  • Allez au plus tôt chez le vétérinaire avec un échantillon de la plante, son nom ou éventuellement sa photo ;
  • Ne donnez ni à boire, ni à manger à votre chat avant d’en avoir parlé à votre vétérinaire ;
  • Ne faites pas vomir votre chat ;
  • Ne donnez pas de médicaments (pour chat ou pour humain) à votre chat sans avis du vétérinaire ;
  • Laissez votre chat au repos et observez ses réactions pour mieux les communiquer à votre vétérinaire.