Aller au contenu principal
chien oeil cataracte

Cataracte chez le chien : pas seulement une maladie du vieillissement

La cataracte est une affection qui touche fréquemment le chien âgé, mais peut aussi avoir d’autres origines que le vieillissement. Il est primordial de consulter votre vétérinaire dès les premiers signes pour la traiter le plus tôt possible et dans les meilleures conditions.

La cataracte, qu’est-ce que c’est ?

La cataracte touche une partie de l’oeil appelée « cristallin », dont la fonction est de diriger la lumière vers la rétine. Normalement transparent, ce cristallin va s’opacifier et provoquer à terme une cécité partielle ou totale, selon l’importance de l’affection.

Le premier symptôme est l’apparition d’un reflet blanc bleu dans l’oeil de votre animal. Tant que l’affection reste légère, le chien ne ressentira pas ou peu de gêne. Lorsqu’elle s’aggrave, le cristallin devient de plus en plus blanc et opaque, et le chien perd peu à peu la vue. Si la maladie évolue trop rapidement, il peut se sentir désorienté, se cogner contre les meubles voire devenir un peu agressif, par crainte.

La cataracte peut avoir diverses origines

Comme chez l’homme, la cataracte est une affection courante liée au vieillissement : elle apparaît généralement vers 7 ou 8 ans chez le chien. Mais la maladie peut aussi apparaître plus tôt chez certains de nos compagnons à poils : on parle alors de cataracte « juvénile ».

L’une des causes les plus courantes de cataracte précoce chez le chien reste le diabète, du fait des perturbations métaboliques qu’il provoque. Elle peut également avoir une origine accidentelle (inflammation, choc, infection, empoisonnement…), ou congénitale (malformation lors du développement embryonnaire), auquel cas elle se manifestera dès la naissance.

Enfin, certaines races de chien sont génétiquement prédisposées à la cataracte : Cocker, Husky, Caniche, Labrador… peuvent présenter des signes de cataracte dès l’âge de 2 ans. Vérifiez bien, si vous souhaitez assurer la santé de votre animal, que la cataracte ne fait pas partie des éventuelles maladies héréditaires exclues dans la formule que vous choisissez.

Soigner la cataracte chez le jeune chien

La cataracte se soigne aujourd’hui très bien par chirurgie : elle est efficace, peu risquée, et la guérison est définitive. Votre chien retrouvera sa maison le jour même. Il devra porter une collerette pendant quelques jours, et recevoir quelques soins post-opératoires simples : collyres, comprimés anti-inflammatoires et antibiotiques.

Dès les premiers symptômes, ou en cas de doute, consultez au plus vite votre vétérinaire. Il auscultera votre compagnon pour s’assurer qu’il s’agit bien d’une cataracte, que votre chien ne présente pas de contre-indications à une opération sous anesthésie générale, et décidera avec vous de la marche à suivre.

Enfin, s’il existe un risque à opérer, se soyez pas trop inquiet et souvenez-vous que votre meilleur ami possède deux super-pouvoirs : son ouïe et son odorat ! Très aiguisés chez le chien, ces deux sens l’aideront à compenser la baisse de sa vue et lui permettront, en plus de vos bons soins, de mener sa vie de manière tout à fait agréable.