Aller au contenu principal
cohabitation chien enfant

Cohabitation enfants et Chiens, l’organisation des territoires

Un chien peut apporter beaucoup à un enfant : sociabilité, aptitude à la communication, respect d’autrui. Mais une bonne cohabitation passe par beaucoup de vigilance et le respect des besoins fondamentaux du chien, notamment en matière de territoire.

L’organisation des territoires

Les chiens sont des animaux territoriaux. Ils ont l’habitude de marquer leur territoire, dans la nature, dans la rue ou chez vous, pour indiquer leur présence, éloigner des congénères…

Quand vous accueillez un chien chez vous, vous lui attribuez des emplacements pour son couchage, et ses gamelles, peut-être son panier à jouets, et lui-même va définir son territoire autour de ces points. Quitte à ce que vous l’aidiez à se sentir mieux en changeant certaines dispositions pour lui faciliter ses déplacements.

L’arrivée d’un enfant doit perturber au minimum cette organisation, au risque de déstabiliser le chien.

L'arrivée d'un bébé modifie de toute façon les odeurs du territoire de votre chien et entraîne des perturbations d'humeurs, en tout cas dans les premiers jours. Certains animaux boudent, d'autres deviennent agités et certains essaient d'attirer l'attention d’autres membres de la famille. Un surcroît d'attention aidera votre chien à rendre positive la présence du bébé !

Mais de nombreux chiens accueillent avec joie l’arrivée d’un jeune enfant et jouent naturellement le rôle de nourrice. Ils se transforment en protecteurs et en compagnons de jeu au fur et à mesure que l'enfant grandit.

  • Veillez à ce que le « coin du chien » soit éloigné de la chambre de l’enfant et à lui en interdire l’accès ;
  • Lorsque l'enfant commencera à marcher, votre chien devra manger, se reposer et dormir dans une zone sécurisée que vous pourrez fermer avec une barrière pour bébés ;
  • Une niche intérieure (ou une caisse) constitue une tanière idéale pour un chien, à installer avant l'arrivée du bébé afin qu’il s'y habitue. Lorsqu’il sera ainsi réfugié, votre enfant pourra marcher en toute sécurité.

L’enfant doit apprendre à découvrir le chien

Ne laissez jamais un enfant seul avec un chien. Les bébés et les enfants peuvent avoir, sans s’en rendre compte, des réactions, des gestes ou des jeux qui peuvent surprendre, effrayer, ou énerver l’animal. Celui-ci peut dans certains cas avoir des réactions de défense et mordre.

Les règles essentielles de l’éducation de votre enfant doivent tourner autour de la connaissance des besoins et comportements du chien :

  • L’observation et l’apprentissage des signes de communication du chien : grognements, postures, position des oreilles, regards, agitation de la queue… ;
  • Le respect du territoire du chien, de ses habitudes, de ses besoins de calme et de routine ;
  • L’animal n’est pas un jouet avec lequel tout est permis ;
  • L’enfant doit apprendre à ne pas être qu’un compagnon de jeu, avec le temps il devra aussi se faire obéir. Vous devez impliquer l’enfant dans l’éducation du chien afin qu’il acquiert les réflexes et les connaissances de base.