Aller au contenu principal
chien castré

La castration du chien

La castration du chien est une pratique moins répandue que la stérilisation de la chienne. Cette opération offre pourtant les mêmes avantages et inconvénients.

Pourquoi castrer son chien ?

La décision de castrer son chien peut être liée à une cause médicale, une inflammation ou une tumeur des testicules par exemple.

Elle peut être liée à une volonté d’éviter tout risque de provoquer une portée chez sa chienne ou celles du voisinage.

La castration peut aussi être décidée pour des raisons de comportementales.

Qu’est-ce que la castration ?

Il existe deux formes de castration : définitive ou réversible.

  • La castration définitive est une opération qui consiste à retirer les testicules du chien mâle sous anesthésie générale. Il n’y a pas d’âge préférable pour l’intervention et elle peut être réalisée dès l’âge de 6 mois.
  • La castration chimique consiste en la pose d'un implant par le vétérinaire, qui va libérer des hormones contraceptives pendant plusieurs mois. L’action n’est donc pas irréversible. Il y a peu d’effets secondaires dans cette méthode.

Les conséquences positives de la castration

Les conséquences positives les plus couramment attendues sont les suivantes :

  • Chez le chien mâle, la castration définitive réduit le risque de maladies liées aux hormones mâles comme les hyperplasies bénignes de la prostate, les prostatites, les tumeurs testiculaires.
  • La castration permet de réduire considérablement les effets de la libido du chien : certains cas d'agressivité envers les autres chiens mâles, les marquages territoriaux gênants, les fugues pendant les chaleurs des femelles, et autres comportements intempestifs…

La castration n’éliminera pas les comportements gênants qui ne sont pas de nature sexuelle.

Les conséquences négatives de la castration

La conséquence négative majeure de la castration est le risque de prise de poids du chien.

Après la castration, le besoin en calories du chien mâle diminue. Pour éviter qu'il ne prenne du poids, il suffit en général de lui donner moins à manger.

Mais à part pour ce qui est des calories, son besoin nutritionnel en protéines, minéraux, vitamines (etc.) est le même qu'avant l’opération.

Donner moins de l'aliment consommé avant la castration peut donc poser un problème de carence en ces éléments, à long terme. Le mieux est donc de passer à un aliment qui contient moins de calories, mais autant de protéines, minéraux et vitamines pour la même quantité consommée par jour.

Se tourner vers un aliment allégé peut donc avoir un sens. Dans ce cas, pensez à vérifier la quantité de calories par gramme d'aliment pour pouvoir comparer les différentes formules proposées en magasins.

L'alimentation est nécessaire mais non suffisante ! Il faut aussi penser à maintenir une activité physique quotidienne, en tout cas régulière, à votre chien, de manière à entretenir sa masse musculaire.

Tout comme vous allez faire évoluer son alimentation avec son âge, adaptez ses activités physiques à ses capacités.