Aller au contenu principal
chienne en gestation (enceinte)

L'alimentation de la chienne en gestation

La période de gestation est, pour la chienne, très importante sur le plan de la nutrition. Ses besoins évoluent et l’adaptation de son alimentation est cruciale, tant pour elle que pour le bon développement des futurs chiots.

Pourquoi donner une alimentation pour chiots à ma chienne en gestation ?

Les futures mères ont besoin de plus d'énergie et de protéines que d’habitude. C’est justement l’originalité des aliments pour chiots. Il est donc recommandé d’adopter ce régime pour aider votre chienne à subvenir à la totalité de ses besoins.

La nourriture pour chiots est :

  • Plus riche en nutriments essentiels ;
  • Fournit plus d'énergie que les aliments pour adultes ;
  • Plus facile à digérer.

Donnez cette nourriture pour chiots, pourquoi pas durant toute la gestation, mais en tout cas à partir de la quatrième semaine, lorsque les fœtus connaissent un développement rapide. Poursuivez ensuite pendant l’allaitement  afin que la mère transmettre les nutriments aux chiots à travers son lait.

Comment procéder au changement de nourriture ?

Remplacez progressivement l’ancienne nourriture par la nouvelle, afin de permettre à l’estomac de la chienne de s'adapter en douceur. Sur une période d'environ une semaine, chaque jour, remplacez ses anciennes croquettes par une partie plus importante de nouvelles.

Tenez compte de la taille de votre chienne et de ses préférences lorsque vous choisissez la nourriture pour chiots à lui donner.

Comme toujours, votre chienne doit avoir accès à une grande quantité d'eau potable fraîche et propre. C’est particulièrement vrai  si elle mange de la nourriture sèche pendant la gestation. Une bonne hydratation est une des clés du bien-être et un moyen d’éviter l’apparition de pathologies du système urinaire notamment.

Quelle quantité donner à une chienne en gestation ?

Pour nourrir une chienne en gestation, continuez à lui donner ses portions habituelles pendant les premières semaines.

Pendant cette période, votre chienne risque de refuser de manger ou d’être affectée par des nausées et des vomissements. C’est parfois inquiétant, mais parfaitement normal. Cependant, si votre chienne reste trop longtemps malade ou sans appétit, consultez votre vétérinaire, car un autre problème peut en être à l’origine.

Augmentez le nombre et le volume de ses rations, petit à petit, à partir de la quatrième ou cinquième semaine de gestation, afin que son alimentation quotidienne soit supérieure d’environ un tiers à ce qu’elle est en temps normal, lorsque la chienne arrive à la neuvième semaine de gestation.

À ce moment-là, juste avant les naissances, votre chienne doit avoir grossi d’environ 25% de son poids d’origine.

L’abdomen de votre chienne, progressivement rempli par les chiots à venir, ne permettra plus à la chienne de manger de grosses portions. Proposez-lui donc sa nourriture en de multiples petits repas dans la journée.

Bien entendu, si vous vous apercevez que votre chienne grossit trop, parlez-en à votre vétérinaire car le surpoids, voire l’obésité, peut poser des problèmes lors de la mise-bas.