Aller au contenu principal
diarrhées, vomissements chien

Diarrhées et vomissements chez le chien, causes, bons réflexes et prévention

Les troubles digestifs comme les vomissements et les diarrhées chez les chiens peuvent être anodins ou bien être le signe de pathologies graves que le vétérinaire doit prendre en charge. Passons ici en revue les causes de ces troubles et les moyens de prévention possibles.

Les causes des diarrhées et vomissements chez le chien

l faut tout d’abord distinguer les affections aiguës des affections chroniques qui ont des origines différentes et qui ne se traitent pas de la même façon.

Parmi les affections aiguës nous pouvons citer :

  • Les gastro-entérites infectieuses, souvent virales et très fréquentes, notamment en automne et en hiver.
  • Les gastrites parasitaires causées par la présence de parasites dans l’estomac (Les vers chez le chien).
  • Les corps étrangers, parfois volumineux, que le chien a pu avaler. L’opération est urgente dans ce cas pour éviter l’occlusion.
  • Un changement alimentaire brutal que les carnivores comme le chien supportent mal.  
  • Les diarrhées dues au stress.

Dans le registre des affections chroniques, citons :

  • Syndrome de mal-assimilation de la nourriture
  • Allergies et intolérances alimentaires (La dermatite atopique chez le chien)
  • Gastrites, Entérites, Gastro-entérites, Recto-colites immuno-allergiques

Cette liste n’est évidemment pas exhaustive, le vétérinaire aura parfois besoin d’examens complémentaires pour un diagnostic précis.

Ayez les bons réflexes !

Quelle que soit la cause des troubles digestifs, certains gestes peuvent suffire à enrayer  les premiers symptômes et même guérir l’animal si la maladie n’est pas grave, ou tout au moins permettre sans risque d’attendre de consulter un vétérinaire.

Les cinq bons réflexes en cas de vomissements et/ou diarrhées :

  1. Arrêt total de la nourriture durant 12 à 24 heures en cas de diarrhée ou de vomissement, puis reprise très progressive en cas d’amélioration.
  2. L’eau est indispensable mais demandez à votre vétérinaire si vous devez continuer à en proposer à votre chien.
  3. Si vous pouvez lui faire avaler, donner à votre chien un pansement gastro-intestinal.
  4. Faire lécher au bout du doigt un peu de miel à un chiot ou un chien miniature, pour lutter contre l’hypoglycémie.
  5. Prenez contact avec votre vétérinaire si : le chien est abattu, les troubles persistent, le chien est jeune ou miniature, vous remarquez beaucoup de sang dans les selles.

La prévention des troubles digestifs

Avant tout, adoptez de bonnes règles d’alimentation et d’hygiène pour éviter les problèmes digestifs.

  • Choisissez une nourriture standardisée, de bonne qualité
  • Évitez les friandises ou choisissez des produits « light ». Bannissez les restes de table !
  • Ne donnez pas de vrais os à votre chien dont il pourrait avaler des morceaux et se blesser.
  • Vaccinez  chaque année et vermifugez votre chien régulièrement (2 à 4 fois par an), pendant toute sa vie et en observant les conseils de votre vétérinaire.
  • Utilisez des pro-biotiques qui aident à la digestion dans les cas de diarrhées aigües, de mal-digestion chronique, ou lors d’administration d’antibiotiques.