Aller au contenu principal
chat cage de transport

Comment transporter mon chat ?

Pour partir en vacances ou simplement pour emmener votre chat chez le vétérinaire, vous hésitez quand vous songez au transport. Quelques conseils pour bien le préparer, et rendre ce moment le plus agréable possible pour lui comme pour vous.

Les moyens de transport

Tout d’abord, comme pour beaucoup d’activités plus ou moins quotidiennes, vous pouvez éduquer votre chat au transport.

Dès son plus jeune âge, habituez-le à sa cage de transport, à la voiture, au train… pour qu’il comprenne que ces situations sont banales.

Pour ce qui est de la voiture par exemple, n’hésitez pas à lui faire faire de petits trajets, parfois sans but précis, simplement pour qu’il n’assimile pas cela à quelque chose de négatif. Utile pour la visite chez le vétérinaire !

La cage de transport

Sur le marché, vous trouverez de nombreux sacs, caisses et autres paniers de transport. En fonction du caractère de votre chat, il vaudra mieux s'orienter vers un type de sac précis.

Plusieurs astuces si votre chat est réticent à l’idée de rentrer dans sa cage :

  • Evitez de faire voyager un chat anxieux dans une cage grillagée, d'où le monde extérieur est bien visible. Recouvrez cette cage d’un tissu derrière lequel il se sentira en sécurité, ou choisissez un modèle aux parois pleines.
  • Lors du transport, garnissez le fond de la cage avec un tissu auquel le chat est habitué. Cela le rassurera car il est très sensible aux odeurs.
  • Inutile de le pousser à l'intérieur avec force et cris. Cela ne fera qu'accroître l'anxiété de votre chat et vous risqueriez de vous faire griffer.
  • Sortez la cage bien avant le moment du départ, afin qu'il puisse la flairer voire s'y installer de lui-même.
  • Il existe des produits à base de phéromones qui ont un pouvoir apaisant. Quelques gouttes diffusées dans la cage peuvent calmer le chat et le convaincre de s’y installer.

Un substitut à la cage de transport ?

Hormis dans les transports collectifs (train, bus, avion …) où la cage de transport est obligatoire pour votre chat, vous pouvez, en voiture, vous organiser autrement, à condition de prendre des précautions.

Voici une astuce utile :

  • Equipez-le d’un harnais bien ajusté à sa taille, et d’une laisse ;
  • Attachez sa laisse au point fixe d’une ceinture de sécurité d’un siège arrière de la voiture ;
  • Laissez suffisamment de longueur pour que le chat puisse se déplacer un peu, sous le siège avant par exemple ou dans son bac à litière ;
  • Mais pas trop de longueur pour ne pas qu’il puisse déranger le conducteur.

Le mal des transports

Ne pensez pas que le mal des transports soit une fatalité.

Si votre chat miaule tout au long du trajet ou qu'il a l'estomac sensible, votre vétérinaire peut vous conseiller divers traitements efficaces à administrer avant le départ. Ainsi, le trajet sera plus agréable pour tout le monde.

Pour plus de confort pour votre chat, pensez aussi à vous arrêter de temps en temps. Il appréciera de se dégourdir les pattes et de boire un peu d’eau.

Par précaution, ne lui donnez pas à manger pendant l’heure précédant le départ.

Enfin, ne laissez jamais votre chat dans la voiture au soleil, même peu de temps, même fenêtre entrouverte. En effet, la température de l'habitacle peut vite grimper et exposer le chat à un coup de chaleur.